Actualités
Nos services
International
Ressources
À propos du CNM
CNM » Actus » Le CNMlab dévoile deux nouvelles publications sur le mécénat en France

Le CNMlab dévoile deux nouvelles publications sur le mécénat en France

Publié le

– mise à jour le



À l’occasion du 20e anniversaire de la Loi Aillagon, le CNMlab, laboratoire d’idées du Centre national de la musique, dévoile deux nouvelles publications sur le mécénat en France : Loi Aillagon et mécénat dans la musiquepar Arthur Gautier, Sophie Lanoote, Anne Monier et Camille Prost et Artistes de musique ancienne et entreprises mécènes, par Sabine Rozier.


Vous souhaitez recevoir les actualités du CNMlab ? Abonnez-vous à la newsletter dédiée.


Loi Aillagon et mécénat dans la musique
Bilan, enjeux et perspectives

Par Arthur Gautier, Sophie Lanoote, Anne Monier 
et Camille Prost

La Loi Aillagon, mise en place en 2003, visait à réformer le mécénat en France et a constitué un tournant pour les acteurs de l’intérêt général et de la culture. Pour la musique, le mécénat est devenu un enjeu majeur, palliant les tensions nées au tournant des années 2000 sur le financement des acteurs du secteur.

Mais 20 ans après sa création, quel est véritablement le bilan de cette loi dans la filière musicale ? 

Artistes de musique ancienne et entreprises mécènes
Logiques socio-économiques de coopérations inédites

Par Sabine Rozier

En France, les années 1970-80 sont marquées par un développement des aides publiques et privées à la création. Mais le recours aux fonds privés ne fait pas l’unanimité chez les acteurs culturels, qui craignent pour beaucoup de voir leur autonomie menacée. C’est dans ce contexte que se nouent des alliances inédites entre des grandes entreprises françaises et des artistes d’un genre jusque-là marginalisé, la musique ancienne.   

Quels ont été les conditions d’émergence et les facteurs de réussite de ces partenariats ?