Taxe

La taxe fiscale sur les spectacles de variétés (et les concerts de musiques actuelles) est dite “affectée”. Cette taxe perçue directement par le CNM, est dûe par tout organisateur de spectacles détenteur de la billetterie ou par le vendeur pour les spectacles présentés gratuitement, qu’il soit professionnel ou non, structure privée, associative ou publique. Sont également concernés ceux que l’on désigne comme “organisateurs occasionnels”, parmi lesquels on retrouve souvent les comités des fêtes, offices de tourisme, entreprises d’événementiel, foires et expositions, etc.