CNM » Communiqué » Le CNM à ESNS24 (Groningen, 17-20 janvier 2024) – un soutien pour les artistes “made in France”, le développement international priorité stratégique du CNM

Le CNM à ESNS24 (Groningen, 17-20 janvier 2024) – un soutien pour les artistes “made in France”, le développement international priorité stratégique du CNM

Publié le

– mise à jour le



L’édition ESNS 2024 annonce une forte présence française à la fois dans la programmation artistique et les débats d’idées. Le Centre national de la musique (CNM), dont le soutien à l’export et au développement international sont une priorité stratégique, sera sur place aux côtés de celles et ceux qui représenteront aussi la France. Au programme : soutenir les artistes made in France, accompagner le programme partenaire “ESNS exchange” et participer à des conférences sur des enjeux clés de la filière au niveau européen, par exemple sur l’intelligence artificielle.


Une solide présence à Groningen des artistes « made in France »

17 artistes made in France sont programmés pour cette édition ESNS 2024. Ils se produiront en showcases exclusifs devant des professionnelles et professionnels internationaux. ESNS est ainsi une occasion précieuse d’illustrer la diversité musicale de la scène française, du hip hop de Uzi Freyja à l’électro pop de UTO, et surtout de l’exporter ! Dans cet objectif, le CNM est fier d’être partenaire du programme européen ESNS Exchange – un dispositif qui incite à la programmation de l’émergence européenne en réunissant les 130 festivals du monde entier présents à Groningen, ainsi que les radios publiques du réseau UER (dont Radio France) et les bureaux export européens (dont le réseau EMEE).

Le CNM, par son action, est au soutien de ce dynamisme de la filière française. Ainsi, le jeudi 18 janvier en matinée, ses équipes organisent un moment privilégié pour présenter les artistes made in France à une sélection de programmateurs internationaux. À noter, la présence de Zaho de Sagazan, qui, après ses nominations aux Victoires de la Musique en France, s’empare de ce tremplin vers l’export européen avec une nomination au Music Moves Europe Awards (prix de l’Union européenne qui récompense les talents émergents de la scène européenne en musiques actuelles). Elle se produira également en concert le jeudi 18 janvier à 20h (Wart, Disparate, Warner Chappell – Stadsschouwburg).

Une expertise française affirmée dans les débats d’idées

En dehors de la programmation artistique, les équipes françaises sont également largement présentes dans les débats d’idée organisés au cours du festivals, avec plus d’une dizaine d’intervenantes et intervenants. Dans ce cadre Jean-Philippe Thiellay, président du CNM, s’exprimera lors de deux conférences autour de la musique en Europe et de l’intelligence artificielle : le jeudi 18 janvier à 15h “EU support to music – From EU Prize for Music to Music Moves Europe and beyond” (Oosterpoort – Kleine zaal) et le vendredi 19 janvier, à 13h30 “How the EU is addressing the AI question” (Oosterpoort – Grijze zaal).


La création d’une nouvelle direction pour le CNM

ESNS 2024 est ainsi l’occasion de souligner à nouveau l’importance de la mission internationale du CNM qui s’est doté, depuis le 1er janvier d’une direction des Affaires Européennes et du Développement international du CNM (DAEDI) confiée à Corinne Sadki, jusqu’ici conseillère en charge de l’Europe et de l’égalité Femme Homme, et auparavant directrice de la Communication et du Développement au Bureau Export, après une longue expérience en labels. La DAEDI aura pour mission d’amplifier les actions historiques du CNM à l’international (conseil, opérations internationales, showcases, aides financières) et d’insuffler des synergies entre les niveaux d’actions nationaux et européens en matière d’export de la musique.

La filière musicale française a toujours été performante en matière d’export :
en 2022 par exemple, on comptabilisait 62 nouveaux albums et titres pour 107 artistes certifiés or, platine ou diamants (soit une augmentation conséquente de +38 % par rapport à 2021), le CNM a donc à cœur de pérenniser et d’intensifier son soutien au développement international des professionnelles et professionnels et des artistes français à l’étranger.

Le Centre national de la musique (CNM), établissement public du ministère de la Culture, a pour mission de garantir la diversité et la liberté de la création musicale. Grâce à ses dispositifs d’aides financières et non financières, il soutient les auteurs et autrices, les compositeurs et compositrices, les artistes, les professionnelles et professionnels qui les accompagnent, pour leur permettre d’aller à la rencontre de tous les publics, en France et à l’international, dans toutes les esthétiques et tous les modèles économiques.

ESNS est un évènement phare pour le développement international de la filière. Il a lieu chaque année à Groningen depuis 1986. Cette année, le festival présente 350 artistes européens émergents à plus de 40 000 visiteurs avec 4 000 professionnelles et professionnels de l’industrie musicale, dont 400 festivals internationaux. La partie conférence accueille plus de 150 tables rondes, interviews, conférences, etc. qui traitent de sujets nécessaires à la transformation du secteur musical.