Qui sommes-nous ?

A propos du CNM

Le Centre national de la musique est un établissement public à caractère industriel et commercial sous tutelle du ministère de la Culture, créé le 1er janvier 2020

Matt Botsford (@mattbotsford)

Conformément à la loi du 30 octobre 2019, le Centre national de la musique a succédé au 1er janvier 2020 au Centre national de la chanson, des variétés et du Jazz (CNV) et sera rejoint fin 2020 par quatre associations, dont les CA respectifs doivent voter la fusion avec le nouvel établissement : le Bureau Export, le Club action des labels et des disquaires indépendants français (CALIF), le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA) et le Fonds pour la Création Musicale (FCM) (voir les missions des associations ci-dessous).

Je souhaite que cette maison commune soit le lieu de l’intelligence collective de la filière musicale

Jean-Philippe Thiellay – Président du Centre national de la musique

Le Centre national de la musique est le premier établissement public au service de la musique et des variétés dans leur globalité. La musique dans toutes ses esthétiques et dans la grande diversité de ses métiers (spectacle vivant, musique enregistrée, …) ainsi que les variétés, historiquement définies comme regroupant les spectacles visuels, les cabarets, les comédies musicales et les spectacles d’humour (notamment les « seul en scène ») trouvent ainsi dans le CNM leur « maison commune » et des équipes mobilisées pour les accompagner et porter leur voix.

Le Bureau Export

Association à but non lucratif créée en 1993 à l’initiative des professionnels français de la musique et avec le soutien des pouvoirs publics et des organismes professionnels de l’industrie du disque et du spectacle vivant, le Bureau Export de la Musique Française apporte une aide aux maisons de disques, tourneurs, artistes et managers, éditeurs. Il accompagne la filière musicale française dans le développement de ses artistes à l’international, dans le domaine des musiques actuelles et des musiques classiques.

Le Bureau Export propose des aides & services divers : conseil personnalisé, mise en relation avec des contacts internationaux ciblés, veille de marché, participation à des rencontres professionnelles, soutien promotionnel, soutien financier, etc.

Le CALIF

Le Club action des labels et des disquaires indépendants français (CALIF) est une association fondée en 2002 par un groupe d’éditeurs phonographiques et de distributeurs indépendants français et dont la mission est de maintenir et de développer le réseau des disquaires indépendants français. Le CALIF leur propose des aides financières, une assistance logistique, et il les représente au sein de la filière musicale.

Depuis 2011, le CALIF est également l’opérateur pour la France du Record Store Day – rebaptisé Disquaire Day en France –, une manifestation créée aux États-Unis en 2008 par une équipe de passionnés pour remettre en lumière les magasins de disques indépendants.

L’IRMA

Le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (IRMA) est une association créée en 1986 avec le soutien du ministère de la culture et des organismes de la filière musicale.

L’IRMA est: un organisme ouvert à tous les acteurs des musiques actuelles pour leur information, leur orientation, leur conseil ou leur formation ; un pôle de référence national assurant une mise à disposition de ressources expertisées; une interface entre toutes les composantes du monde de la musique, un lieu d’échange et d’outillage pour la structuration des pratiques et des professions.

L’IRMA produit des ressources et des services expertisés pour l’information, l’orientation, le conseil, la formation, le recrutement et le développement du réseau professionnel des acteurs de la musique.

Le FCM

Le Fonds pour la Création Musicale (FCM) est une association créée en 1984 par les représentants des auteurs, des artistes-interprètes, des producteurs phonographiques et du ministère de la culture.

Elle a pour missions de favoriser l’écriture, la création et la diffusion des musiques d’aujourd’hui, pour tous les genres musicaux, d’encourager l’émergence de jeunes talents et d’accompagner la prise de risque des professionnels de la musique.

L’action du FCM se décline sous forme de programmes d’intervention gérés par des commissions professionnelles indépendantes composées d’auteurs, compositeurs, éditeurs, producteurs, artistes et de représentants du ministère de la culture.