Actualité

Mise en ligne de fiches pratiques sur les conséquences du Brexit pour la musique

Le Centre national de la musique publie pour la filière musicale 4 fiches pratiques sur les règles de mobilité des biens et des personnes depuis et vers le Royaume-Uni.

Brexit : quelles conéquences sur la mobilité des biens et des personnes ? Le CNM met en ligne des fiches pratiques pour la musique
(c) Emi Wang

Le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne le 1er janvier 2021 et, conformément à l’accord de commerce et de coopération conclu le 24 décembre 2020, de nouvelles règles ayant trait à la circulation des biens et des personnes sont applicables. Les conséquences pour la filière musicale sont nombreuses, du fait des forts liens culturels que celle-ci a construits d’un côté à l’autre de la Manche.

L’importance du marché britannique pour la filière musicale française est, d’une part, réelle : la proximité géographique de celui-ci et son poids économique (3e marché dans le monde pour la musique enregistrée selon l’IFPI, 4e marché en termes de ventes de billets de concert selon PwC, 5e pays pour les collectes de droits d’auteur selon la CISAC) en fait un marché important pour l’export de la musique made in France. Il fait partie des cinq premiers territoires d’export en termes de revenu avec l’Allemagne, les États-Unis, la Belgique et la Suisse. D’autre part, de l’autre côté de la Manche, c’est chaque année près de la moitié des biens et services produits par les industries créatives qui sont exportés vers l’Union européenne, tandis que près de 8 musiciens britanniques sur 10 se rendent dans l’UE ou dans l’EEE chaque année à l’occasion de concerts, de festivals ou d’autres évènements culturels.

Qu’il s’agisse des titres de séjour qui seront désormais exigés des musiciens français désireux de poursuivre leurs activités outre-Manche ou encore de la protection sociale dont ils pourront bénéficier, les changements sont nombreux, nécessitant que la filière s’adapte et en premier lieu les artistes et techniciens, les professionnels de la musique, les professeurs et les étudiants.

Pour les y aider, le Centre national de la musique publie aujourd’hui :