Actualités
Nos services
International
Ressources
À propos du CNM
CNM » Communiqués » Le CNM présente les chiffres de la diffusion des spectacles de musique et de variétés pour l’année 2022

Le CNM présente les chiffres de la diffusion des spectacles de musique et de variétés pour l’année 2022

Publié le

– mise à jour le







Le Centre national de la musique prévoit une reprise en demi-teinte des spectacles de musique et de variétés pour l’année 2022 avec 909 millions d’euros de recettes.

(c) BRUNO EMMANUELLE

À l’occasion du MaMA, le Centre national de la musique présente comme chaque année les chiffres de la diffusion des spectacles de musiques actuelles et de variétés[1] en France, et prévoit une reprise en demi-teinte pour l’année 2022, après deux années atypiques du fait de l’impact de la crise sanitaire sur le spectacle vivant.

Pour la 3e année consécutive, 2019, dernière année avant la crise, fait office d’étalon pour le CNM dans son travail annuel d’analyse de la vitalité du spectacle vivant en France. Avec des recettes de billetterie records de 980 M€, 2019 attestait d’une tendance à la hausse du secteur depuis 2010, jusqu’à ce que le Covid vienne en percuter l’essor. Depuis, le CNM a estimé la perte du secteur à -83 % des revenus en 2020 et -73 % en 2021.

Face à ces chiffres, 2022 semble annoncer un retour à la normale, avec une prévision à 909 M€ de recettes, dont 605 M€ déclarés à fin septembre, et  304 M€ estimés à venir sur l’ensemble de l’année (majoritairement de septembre à décembre). La reprise semble toutefois timide, puisque ces chiffres restent de 10 % inférieurs à 2019, un écart lié aux premiers mois de l’année où les restrictions sanitaires étaient encore en place. .

Ces pertes, si elles impactent tout le secteur, touchent particulièrement les petites à moyennes jauges (-38 % pour les jauges inférieures à 1 000 places, -26 % pour les jauges entre 1 000 et 5 000 places) à l’inverse des grandes capacités (au-delà de 5 000 places) qui génèrent une billetterie supérieure de 19 % à 2019 du fait de nombreuses tournées dans les stades et d’éditions records de certains festivals, alors que la majorité de l’offre se concentre sur les petites jauges.

Il est par ailleurs intéressant de constater un accroissement important de l’offre de représentations payantes aux 2e et 3e trimestres par rapport à 2019, et particulièrement pour les moyennes et fortes jauges (+74 % de représentations au 3e trimestre par rapport au 3e trimestre 2019). Toutefois, malgré cette hausse, les recettes de billetterie sur les 9 premiers mois de l’année restent stables en moyenne, avec une baisse importante (-16 %) pour les petites capacités (< 1 000 places) compensée par une hausse de 12 % pour les grandes jauges (> 5 000 places).

Ces chiffres sont à mettre en perspective avec les enjeux de la diffusion tant pour la fin d’année 2022 qu’au-delà. Des tournées importantes ont déjà été annoncées, qu’il s’agisse d’artistes français ou internationaux. De nombreux enjeux attendent les professionnels : transition écologique, accroissement des coûts, sûreté et sécurité sanitaire, formations, expérience spectateur.



[1] Spectacles de variétés : spectacles d’humour, attractions visuelles, spectacles sur glace, spectacles aquatiques, etc.