Appel à projets

Programme Europe Créative : de nouvelles opportunités de financement pour la filière musicale


L’Union européenne a publié cette semaine les premiers appels à propositions dans le cadre de son programme d’accompagnement culturel 2021-2027. L’approche sectorielle pour la musique constitue l’une des principales nouveautés dans ce cadre.

Suite à la validation de la base légale d’un nouveau programme pluriannuel de 2,4 milliards d’euros en mai dernier, la Commission européenne lance officiellement une série d’opportunités concrètes de financement pour les acteurs culturels.

Une enveloppe d’environ 60 millions d’euros sera allouée cette année aux projets de coopération, pour lesquels la date limite de soumission des dossiers par les structures porteuses est fixée au 7 septembre 2021. Cette ligne de financement qui concerne toute la sphère culturelle non audiovisuelle permettra pour la première fois aux opérateurs de la filière musicale de bénéficier d’une « approche sectorielle », qui aura pour but de capitaliser sur les travaux effectués jusqu’ici dans le cadre de l’initiative Music Moves Europe au sein de laquelle le CNM est activement engagé.

Renforcer les capacités du secteur musical

Cette priorité sectorielle pour la musique est conçue pour renforcer les capacités du secteur et l’aider à mieux se développer dans un cadre européen, notamment compte tenu des effets de la crise de la Covid-19. Elle soutiendra les activités suivantes :

  • la création musicale, la promotion, la distribution et la monétisation des contenus, ainsi que l’adaptation du secteur aux évolutions récentes du paysage technologique, légal et économique en Europe ;
  • la circulation transfrontalière des œuvres européennes et l’export de la musique au-delà des frontières de l’Union européenne.

Une partie des fonds du programme sera donc directement fléchée vers la filière musicale, qui pourra développer des coopérations spécifiques d’un maximum de 4 années avec des partenaires européens par le biais de trois modèles distincts :

  • projets à petite échelle : minimum 3 partenaires issus de 3 pays européens : aide maximale de 200 000 € (taux de cofinancement de 80 %) ;
  • projets à moyenne échelle : minimum 5 partenaires issus de 5 pays européens : aide maximale de 1 000 000 € (taux de cofinancement de 70 %) ;
  • projets à grande échelle : minimum 10 partenaires issus de 10 pays européens : aide maximale de 2 000 000 € (taux de cofinancement de 60 %).

Les structures porteuses de ces projets sont par ailleurs encouragées à mettre en lumière des thématiques telles que l’innovation, le développement des publics, l’inclusion sociale ou encore la soutenabilité des activités du secteur. À noter également que le programme portera une attention particulière aux projets visant à faire progresser les questions d’égalité femmes-hommes et de lutte contre le changement climatique.

D’autres appels ont été publiés simultanément, concernant les « réseaux d’organisations actives à l’échelle européenne » (associations internationales de plaidoyer ou à effet structurant), ou encore les orchestres itinérants intégrant des artistes d’au moins 20 pays.

Des ateliers et webinaires animés par Relais Culture Europe

Le Relais Culture Europe proposera tout au long de l’été des ateliers et webinaires généralistes (ouverts à tous les acteurs culturels) pour les structures qui souhaitent se porter candidates à ces différentes opportunités de financement. Ces sessions seront notamment dédiées au décryptage des lignes directrices des appels, à la recherche de partenaires ou encore à l’écriture et à la soumission électronique des dossiers. Toutes les informations sont disponibles ici.

Un accompagment par le CNM

Le CNM proposera également dans les prochaines semaines des outils d’accompagnement spécifiques pour les projets issus du secteur de la musique, dont les détails seront communiqués dans les prochains jours.