Crise sanitaire

Renforcement des dispositifs d’aides du CNM : 55 m€ supplémentaires pour 2020

Face aux nouvelles mesures pour contenir la reprise de l’épidémie de Covid19, les dispositifs de soutien du Centre national de la musique sont renforcés à hauteur de 55 millions d’euros supplémentaires pour 2020 et étendus à l’ensemble du spectacle musical et de variétés.

Photo Arindam Mahanta on Unsplash

Alors que le gouvernement a décidé il y a quelques jours la réactivation de l’état d’urgence et étendu un couvre-feu sanitaire à 54 départements, le Premier ministre Jean Castex et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin ont annoncé jeudi 22/10 85 millions d’euros de soutien au spectacle vivant, dont 55 millions seront confiés au Centre national de la musique. 

De façon à prévenir les risques de faillite des entreprises en difficulté et d’encourager, autant que les conditions le permettent, la reprise des activités de spectacle, 55 m€ supplémentaires vont être confiés en 2020 au Centre national de la musique (CNM). 

Cette dotation a pour objet le renforcement des dispositifs de soutien au spectacle vivant musical et de variétés mis en place par le CNM et leur ouverture à tout le secteur du spectacle musical : privé et subventionné, musiques actuelles et musique classique.   

Les dispositifs exceptionnels du CNM seront ainsi simplifiés et recentrés sur : 

  • le Fonds de compensation des pertes de billetterie : jusqu’à présent doté de 40 m€, ce programme d’aide a pour objet d’encourager la reprise d’activité des spectacles de musique et de variétés en jauge réduite ; 
  • le Fonds de sauvegarde : jusqu’à présent doté de 16 m€, il a pour objet de soutenir les acteurs du spectacle vivant dont l’activité et le développement ont été considérablement freinés ou bloqués par la crise sanitaire 

Le Fonds de soutien aux structures privées de la musique classique et contemporaine (qui n’entrent pas dans le champ de la taxe sur les spectacles de musiques actuelles et de variétés) mis en place en octobre et doté de 2M€ sera quant à lui intégré au Fonds de sauvegarde, afin de simplifier l’action et la lisibilité des dispositifs du CNM.  

Enfin, la dotation complémentaire annoncée par le Premier ministre et la ministre de la Culture  permettra de relever de 3 M€ supplémentaires, la provision constituée, en partenariat avec la SACEM et la SACD, pour sécuriser la rémunération des auteurs et compositeurs, dans le cadre du fonds de compensation billetterie. Cette provision s’élèvera donc à 5 M€ au total.  

Les conditions et modalités d’octroi de ces aides seront élaborées dans les prochains jours en concertation avec les acteurs de la filière. 

En complément de ces annonces, le Premier ministre et la ministre de la culture ont par ailleurs indiqué que l’exonération du paiement de la taxe sur les spectacles musicaux et de variétés sera prolongée  jusqu’à la fin du premier semestre 2021. En compensation du manque à percevoir en 2021, le CNM se verra attribuer une dotation spécifique de 5 millions.