Aides territoriales

Ville de Paris

Le Centre national de la musique poursuit l’engagement du Centre national de la chanson des variétés et du jazz, auquel il a succédé, dans ce partenariat sur le long terme avec la Ville de Paris. Les dispositifs de soutien, à destination des exploitants de salles de musiques actuelles à Paris sont gérés par le Centre national de la musique et sont financées par des subventions d’investissements et de fonctionnement provenant des partenaires.

La convention 2019-2021 a pour objectifs de :

  • soutenir, à Paris, les exploitants de salles de musiques actuelles et de variétés indépendantes, en particulier celles dont l’économie est la plus fragile pour la réalisation de travaux ou l’acquisition de matériel, afin d’améliorer l’accessibilité, l’insonorisation, le traitement acoustique, les mises aux normes ;
  • soutenir la diffusion des artistes de musiques actuelles, notamment émergents, dans les salles parisiennes, de jauge moyenne et de promouvoir la diversité artistique ;
  • encourager les exploitants de salles parisiennes dans la mise en œuvre d’actions culturelles en faveur des publics de proximité et dans le développement de projets collaboratifs avec d’autres lieux culturels ;
  • soutenir les exploitants de salles de musiques actuelles parisiennes dans leur démarche d’accompagnement et d’aide à la création des artistes et des groupes de musiques actuelles ;
  • valoriser les acteurs de la filière des musiques actuelles et de variétés par des actions d’information et de communication.

Date limite de dépôt des demandes à adresser par mail à paris@cnm.fr :

  • jeudi 15 octobre pour une réunion du comité le 30 octobre (sous réserve de modifications).

Aide à l’investissement des salles de musiques actuelles et de variétés

Ce programmes soutient les exploitants et futurs-exploitants de salles de musiques actuelles et de variétés parisiennes indépendantes, en particulier celles dont l’économie est la plus fragile, à réaliser des travaux pour améliorer l’accessibilité, l’insonorisation, les mises aux normes et la sûreté de leurs établissements, de jauges inférieures à 1 500 places (sauf exception).

Appel à projets cafés-concerts

L’appel à projets « Soutien aux cafés-concerts » est destiné aux lieux fragilisés économiquement par l’ampleur des aménagements, des équipements ou des mises aux normes à réaliser.

Son objectif est de soutenir la professionnalisation des ERP de petite jauge dont l’activité principale n’est pas nécessairement le spectacle mais dont la programmation de musiques actuelles est importante et régulière (au moins une fois par semaine).

Cet appel à projet comporte un volet soutien financier d’aide aux investissements de mises aux normes et un volet d’accompagnement du projet.

Aide à l’activité des salles de musiques actuelles et de variétés.

La période de dépôt des demandes de ce dispositif est révolue pour l’année 2020. Le calendrier des dates limites de dépôt et de réunion des comités CNM-Ville de Paris 2021 sera mis en ligne prochainement.

Soutien à la prise de risque dans la diffusion

Soutien des exploitants des salles de musiques actuelles et de variétés de moins de 800 places, engagés dans la promotion et la diffusion d’artistes de musiques actuelles, représentatifs de genres alternatifs ou peu représentés. Incitation à produire ou coproduire en collaboration avec des producteurs de spectacles, les spectacles d’artistes de musiques actuelles et variétés notamment émergents. Incitation à présenter des séries de concerts.

Soutien à la structuration et à l’emploi.

Accompagnement des exploitants des salles de musiques actuelles et variétés de moins de 800 places, pour leur permettre d’améliorer les conditions de leur développement économique, de la préservation ou de la création d’emplois

Appel à projets « Résidences artistiques et projets culturels »

Présence artistique en vue de résidences et/ou de projets d’actions culturelles en faveur des publics scolaires et non scolaires par les exploitants de salles de musiques actuelles et de variétés de moins de 800 places, en lien avec des producteurs de spectacles et/ou différents acteurs culturels de Paris ou du Grand Paris.