aide

Nouvelle-Aquitaine

Le Centre national de la musique, la DRAC et la Région signent un avenant au contrat de filière en Nouvelle-Aquitaine.

Appels à projets 2022

En vue d’une adaptation constante aux évolutions de la filière, les partenaires du contrat de filière proposent quatre dispositifs financés par la DRAC, le CNM et la Région Nouvelle-Aquitaine :

  • Transitions énergétiques (ouvert à toutes les esthétiques) – cette mesure a été imaginée en deux étapes :
    • deux webinaires :
      • un webinaire sur les enjeux de la transition énergétique les 23 ou 31 janvier 2023 de 10 h à 12 h,
      • un webinaire spécifique au design énergétique des lieux de musique le 3 février 2023 ;
    • des modules de formation-action associée à la transition énergétique, à partir d’avril 2023, après une phase de sélection avec pour date limite des candidatures le 10 mars 2023 inclus.

Cette mesure a été rendue possible grâce à la participation de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL Nouvelle-Aquitaine).


  • Vers des structures durables (réservé aux musiques actuelles et variétés) – cet appel à projets vise à soutenir les acteurs qui désirent s’engager dans le lancement d’une démarche de responsabilité sociale. Une aide forfaitaire leur sera octroyée pour accompagner la prestation d’appui-conseil RSE proposée par l’Afdas. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 3 février 2023 inclus.

  • Dialogues musicaux (ouvert à toutes les esthétiques) – ce dispositif vise à soutenir la création, la coproduction et la diffusion d’œuvres issues de la collaboration entre au moins deux structures musicales provenant d’une part des musiques actuelles et des variétés et de l’autre des musiques de répertoire et de création. La date limite des candidatures est fixée au 10 mars 2023 inclus.

  • Formation accompagnement au changement (ouvert à toutes les esthétiques) – 24 places sont mises à disposition, dont 12 à destination des musiques actuelles et des variétés avec un financement du contrat de filière et 12 à destination des musiques de répertoire et de création avec un financement du plan de relance de la DRAC Nouvelle-Aquitaine. Ce dispositif est mis en œuvre par CONFER. Pour en profiter, prenez contact avec Julia Vincent pour l’une des deux prochaines sessions :
    • Session 1 : 20 et 21 février/20 mars/24 avril,
    • Session 2 : 4 et 5 avril/4 mai/5 juin.

Appels à projets 2022 [Clôs]

Les partenaires proposent un appel à projets à destination des radios musicales. Le dispositif s’adresse aux radios spécialisées dans la découverte musicale ou dans la mise en valeur du patrimoine musical, selon les définitions adoptées par l’Arcom. L’objectif est de leur permettre de renforcer la visibilité et la diffusion des productions indépendantes régionales (adaptation de la grille des programmes ou de diffusion, production de contenus spécifiques, partenariats avec des acteurs de la filière…).

Les dispositifs proposés sont financés par le Fonds créatif alimenté par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, le CNM et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Appels à projets et mesures 2022

Dans le cadre des différentes réflexions en cours au sein du partenariat, en vue d’une adaptation constante aux évolutions de la filière, les partenaires lancent 2 appels à projets et 2 mesures associées.

​Mesures associées 2022

Pour les mesures associées, les délais d’inscription ou de candidature sont propres à chaque dispositif. Les modalités d’accès sont spécifiées dans les règlements liés :  

  • Transfert de savoir-faire (ouvert à toutes les esthétiques) : confié à CO, pôle de compétences culture et richesses humaines, le dispositif de transfert de savoir-faire a pour vocation de favoriser le partage d’expériences, la coopération et la montée en compétences par la mise en relation de structures et d’acteurs confrontés à des problématiques communes. La date limite des candidatures est fixée au 1er décembre 2022 (sous réserve de places disponibles).
  • Soutien à l’internationalisation (ouvert à toutes les esthétiques) : le LABA, pôle de compétences spécialisé dans les financements européens et intervenant dans le secteur des industries culturelles et créatives, coordonne cette année plusieurs types d’accompagnement, collectif ou individuels : 4 sessions d’information collective « comment financer mon projet par des fonds européens ? » ; 20 rendez-vous individuels pour établir un diagnostic sur les forces et opportunités du projet ; 4 accompagnements individuels de 3 jours, au montage de projet, au parrainage et à la mise en réseau. Pour bénéficier de ces mesures, les candidats doivent s’adresser directement au LABA. Les mesures d’accompagnement individuelles prendront fin au plus tard le 31 décembre 2022. Les demandes doivent être faites au minimum 1 mois avant cette date limite.

CONTACTS ET RENSEIGNEMENTS

Les partenaires du contrat de filière : contact@musique-na.org

CO, Chloé Rouger : chloe.rouger@coagec-culture.org

Le LABA : contact@lelaba.eu – 05 57 04 09 72 / 06 12 29 50 76

Appels à projets 2022 [clos]

  • Coopérations professionnelles (réservé aux musiques actuelles et variétés) : l’objectif est de soutenir les coopérations locales, régionales ou interrégionales et la mise en commun de compétences, de façon à construire des projets réunissant une diversité d’acteurs de l’écosystème musical et/ou territorial.
  • Lieux et projets culturels de proximité (réservé aux musiques actuelles et variétés) : il s’agit d’accompagner les lieux ou projets qui ont une activité de diffusion ou de pratiques dédiées aux musiques actuelles dans la mise en œuvre de leur projet culturel de proximité.


Ce jeudi 13 janvier 2022 à Bordeaux, le Centre national de la musique, la DRAC, la Région, signent un avenant au contrat de filière en Nouvelle-Aquitaine : le budget est porté à 620 000 euros et son champ d’application s’élargit à toutes les esthétiques musicales.

Maylis Descazeaux, directrice régionale des Affaires culturelles (DRAC), Alain Rousset, président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Jean-Philippe Thiellay, président du Centre national de la musique (CNM), et Pauline Gobbini, coprésidente du Réseau des indépendants de la musique (RIM), ont annoncé l’augmentation substantielle du budget du contrat de filière « Musique et variétés » en Nouvelle-Aquitaine, passant de 270 000 euros à 620 000 euros pour 2022, financé à parité par l’État (DRAC et CNM) et la Région, ainsi que la signature d’un avenant étendant son champ s’application à toutes les esthétiques musicales, ce jeudi 13 janvier à l’Hôtel de Région à Bordeaux.

Ces annonces réaffirment l’ambition commune des partenaires de répondre aux enjeux de l’ensemble de l’écosystème musical de la Région Nouvelle-Aquitaine, composé de plus de 800 acteurs répartis sur l’ensemble du territoire. Conclu en 2020 entre l’État (DRAC et CNM) la Région et le RIM pour quatre ans (2020-2023), le contrat de filière a pour objectif de créer les conditions d’un modèle socio-économique durable pour les acteurs de cette filière, notamment par l’accompagnement des différents domaines créatifs et le renforcement des coopérations au sein du vaste territoire régional.
Cette augmentation substantielle du budget alloué pour 2022 par les partenaires – correspondant à plus du double du budget annuel initial – a pour vocation d’amplifier l’action du contrat de filière en Nouvelle-Aquitaine sur l’ensemble de ses axes et notamment :

  • d’étendre le soutien aux radios associatives ;
  • d’amplifier l’accompagnement aux transitions de la filière ;
  • de renforcer les dispositifs favorisant le dialogue entre les esthétiques, mis en place de manière expérimentale en 2021 pour encourager les échanges entre acteurs des musiques actuelles et acteurs des musiques de répertoire et de création ;
  • d’ouvrir le champ d’application de cinq dispositifs du contrat de filière à toutes les esthétiques musicales.

Les partenaires, par leur soutien à la filière en Nouvelle-Aquitaine, mettent l’accent sur la nécessité de susciter, soutenir et encourager de nouvelles pratiques plus responsables et des expérimentations en matière de développement durable et de sensibilisation des personnes à ces sujets. Ils mènent cette action en partenariat avec les deux réseaux professionnels structurés en Nouvelle-Aquitaine : le RIM pour les musiques actuelles et, grâce à l’ouverture à tous les champs esthétiques, le Rézo Musa qui siègera désormais au comité stratégique du contrat de filière pour les musiques de répertoire et de création.

Affiliation

Démarche obligatoire pour tout porteur de projet qui souhaite déposer un dossier de demande d’aide auprès de l’établissement, l’affiliation permet au CNM de vérifier les informations fournies par la structure ou la personne physique.

En dehors de l’accès aux programmes d’aides, l’affiliation au CNM ouvre droit à certaines prestations comme la possibilité de demander un conseil personnalisé sur le volet développement à l’international.

Il est recommandé au porteur de projet d’anticiper son affiliation (ou la mise à jour de son affiliation) de 20 jours ouvrés avant la date limite de dépôt de demande pour l’aide qu’il sollicite. En dessous de ce délai, le CNM n’est pas en mesure de lui garantir la validation de son affiliation à temps, du fait du nombre important de demandes à traiter.

2021 Appels à projets [CLOS]

Les dispositifs, coconstruits avec les différentes parties prenantes dans le cadre de concertations, sont financés par le Fonds créatif Nouvelle-Aquitaine, abondé par les trois partenaires publics à hauteur de 340 000 €.

1 – Soutien à l’internationalisation de la filière musiques actuelles et variétés de Nouvelle-Aquitaine

Les partenaires du contrat de filière (l’État – DRAC Nouvelle-Aquitaine –, le Centre national de la musique, la Région Nouvelle-Aquitaine et le RIM) lancent, en collaboration avec le LABA, un dispositif de soutien à l’internationalisation de la filière musiques actuelles et variétés de Nouvelle-Aquitaine.

Le LABA, pôle de compétences spécialisé dans les financements européens et intervenant dans le secteur des industries créatives et culturelles, coordonne cette année 4 types d’accompagnement, financés par les partenaires du contrat de filière (l’État – DRAC Nouvelle-Aquitaine -, le Centre national de la musique, la Région Nouvelle-Aquitaine et le RIM) :

  • une session collective d’information dédiée au montage de projet européen dans le secteur de la musique (13 septembre) ;
  • une session collective d’information sur les dispositifs et les opportunités de mobilité en Europe pour les professionnels de la musique (21 septembre) ;
  • des rendez-vous individuels consacrés à la mobilité en Europe ;
  • des journées d’accompagnement individuel au montage de projet de coopération.

Les mesures individuelles d’accompagnement prendront fin au plus tard le 31 décembre 2021. Les demandes devront être adressée au minimum 1 mois avant cette date limite, soit avant le 1er décembre 2021.

Retrouvez le règlement de l’appel à projets, les formulaires de candidature ainsi que toute l’actualité et les informations sur le contrat de filière musiques actuelles et variétés en Région Nouvelle-Aquitaine sur http://musiquesactuelles-na.org

Le contrat de filière rassemble tous les acteurs de la musique et des variétés, dans une dynamique commune de concertation et de développement du territoire, au service des artistes et des populations.


2 -Dialogues musicaux

En complément des trois appels à projets lancés en février 2021, les partenaires du contrat de filière (l’État – DRAC Nouvelle-Aquitaine –, le Centre national de la musique, la Région Nouvelle-Aquitaine et le RIM) poursuivent leur engagement en faveur du secteur des musiques actuelles et des variétés dans cette période particulière.

Cet appel, qui s’adresse à l’ensemble du secteur musical, a été élaboré en collaboration avec le réseau des musiques actuelles de Nouvelle-Aquitaine RIM et le réseau Musa, réseau d’acteurs des musiques « savantes » de Nouvelle-Aquitaine.

Le contexte de la crise sanitaire rend plus que jamais nécessaire le soutien à la création et l’exploration de nouveaux territoires artistiques susceptibles de contribuer au développement des droits culturels des personnes, comme le permettent par exemple les rencontres entre les genres musicaux et l’hybridation des formes et des moyens de production.

Pour relever ce défi, les partenaires lancent l’appel à projets Dialogues musicaux.

Ce dispositif vise à soutenir la création, la coproduction et la diffusion d’œuvres issues de la collaboration entre au moins deux structures musicales provenant d’une part des musiques actuelles et des variétés et de l’autre des musiques classiques et contemporaines. 

La date limite de candidature est fixée au 20 ctobre 2021.

Les partenaires du contrat de filière (État, Centre national de la musique, Région Nouvelle-Aquitaine et RIM) tiennent à assurer le secteur des musiques actuelles et des variétés de leur engagement dans cette période particulière.

Dans le cadre de cette mobilisation et des différentes réflexions en cours au sein du partenariat en vue d’une adaptation constante aux évolutions de la filière, les partenaires lancent, dans un premier temps, 3 dispositifs :

  • Coopérations professionnelles : soutenir les nouvelles coopérations locales, régionales ou interrégionales et la mise en commun de compétences, de façon à construire des projets réunissant une diversité d’acteurs de l’écosystème musical et/ou territorial ; 
  • Lieux et projets culturels de proximité : soutenir les lieux ou projets qui ont une activité de diffusion ou de pratiques dédiées aux musiques actuelles dans la mise en œuvre de leur projet culturel de proximité ;

2020 Appels à projets [CLOS]

Autres appels à projets 2020