Ressources internationales

Allemagne : étude de marché

L’Allemagne constitue un marché majeur et quasiment incontournable de la musique en Europe. Classée au quatrième rang mondial pour la musique enregistrée selon l’IFPI, au deuxième rang pour le marché du ticketing selon IQ magazine et au quatrième rang pour la collecte de droits d’auteur selon la CISAC, l’Allemagne est l’un des premiers territoires d’export pour les œuvres et productions de l’industrie musicale française.

Allemagne : étude de marché. 
L'Allemagne constitue un marché majeur et quasiment incontournable de la musique en Europe. C'est l'un des premiers territoires d'export pour les œuvres et productions de l'industrie musicale française.
Crédit photo : Ansgar Koreng via Flickr

Avec 83 millions d’habitants dont 11 millions d’abonnés premium à un service de streaming en 2019, le marché allemand de la musique enregistrée a renoué avec la croissance en 2019 (+8,2 % par rapport à 2018). En 2020, les revenus de la musique enregistrée ont continué d’augmenter (+5,1 % par rapport à 2019). Cette croissance est largement tirée des revenus du streaming, qui ont augmenté de 24,4 % par rapport à 2019, représentant 84,5 % des revenus totaux de la musique enregistrée en Allemagne. La population allemande est très ouverte au répertoire international. La pop internationale est le premier genre musical consommé sur ce marché.

Le marché du live allemand est le plus important en Europe. Avec une grande variété de salles de concert, de festivals, de promoteurs, d’agences de booking et d’événements, l’Allemagne offre des opportunités pour toutes les esthétiques. Ce tissu entrepreneurial est combiné à une audience vaste et diversifiée ouverte à la musique venue de l’extérieur. En 2019, les artistes made in France ont donné plus d’un millier de concerts en Allemagne, faisant de ce territoire une source de revenus importante dans l’activité live des artistes concernés. L’Allemagne compte aussi quatre événements professionnels prescripteurs : Jazzahead (avril, Brême), c/o pop (octobre, Cologne), Pop-Kultur (août, Berlin) et Reeperbahn Festival (septembre, Hambourg).

Le marché de l’édition musicale est très structuré en Allemagne avec d’importants éditeurs présents sur le territoire et un organisme de gestion de droits (GEMA) qui fait partie des plus puissants au monde. En 2020, la GEMA a ainsi collecté 958,84 millions d’euros, ce qui représente 9 % des collectes mondiales.

Comme partout dans le monde, la pandémie de Covid-19 a fortement affecté les entreprises de la musique en Allemagne. Au début de la crise, les organismes professionnels avaient prédit qu’elle coûterait 5,5 milliards d’euros au secteur de la musique et que tous les métiers seraient touchés.

Fiches marché

Pour aller plus loin :

Regardez les tables rondes en anglais dans le cadre de la série en ligne (From) Home Export Days :

  • « Tailor-made: Artists & Label Services in Germany, Switzerland and Austria »
  • « Classical Music Trends in Germany, Switzerland and Austria »